Les autres sites de l'association

logo sc 2lignes 2
LogoTS
SOS

L'agenda

Aucun événement

Voir toutes les sorties

Aujourd’hui, j’ai vu… un gecko !?

Tarente02 R Signé
 
Oui, c’est possible ! Pour être plus précis, il s’agit de la Tarente de Maurétanie. Et cette information nous intéresse grandement. Avec Bordeaux Métropole, nous lançons un suivi de la colonisation du gecko sur le territoire. Ainsi, chacun est appelé à participer pour faire avancer la science. Comment ? Rien de plus simple ! Si vous vous trouvez nez à nez avec un gecko dans une cTarente01 Rommune de Bordeaux Métropole, prenez-le en photo, notez bien l’adresse précise où vous vous trouvez et envoyez le tout à Cistude Nature par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou via le formulaire disponible au pied de cet article. Vous pouvez aussi donner quelques informations sur le contexte de votre observation : « derrière un volet », « au pied d’un lampadaire », « dans ma maison », « en haut d’un mur »….

Car la Tarente de Maurétanie est une espèce dite « anthropophile », c’est-à-dire qu’elle s’accommode plutôt bien des aménagements humains. Elle est ainsi souvent observée au cœur même des villes. Si elle sort parfois en journée pour prendre un bain de soleil, l’espèce est principalement nocturne. Elle s’observe ainsi facilement à la nuit tombée près des éclairages, où elle vient se nourrir des insectes volants attirés par la lumière, lors des chaudes nuits d’été.

Un air de méditerranée à Bordeaux

Mais pourquoi le reptile attise-t-il tant la curiosité ? Parce qu’à l’origine, il n’était pas présent chez nous. Il existe quelques rares espèces de geckos en France métropolitaine. Bien connue de l’ensemble du pourtour méditerranéen, la Tarente de Maurétanie est commune depuis la côté catalane jusqu’à la frontière italienne. A la faveur du changement climatique et grâce à ses capacités d’escalade incomparables, le reptile s’installe progressivement dans le sud-ouest de la France. Les trains de marchandises et l’importation d’oliviers - où la Tarente apprécie de déposer ses œufs - sont probablement les principaux vecteurs de son arrivée sur notre territoire.

Les premières mentions de la Tarente de Maurétanie en Nouvelle-Aquitaine datent du milieu des années 90, mais les premières populations - avec reproduction avérées - dateraient plutôt des années 2000. Aujourd’hui, elle est principalement implantée dans le Lot-et-Garonne (Marmande, Agen), et sur l’agglomération bordelaise, mais les contacts se multiplient progressivement dans la région.

Plus d’informations sur www.ra-na.fr


Comment différencier la Tarente de Maurétanie et le Lézard des murailles ?

Le Lézard des murailles est l’autre lézard fréquemment observé en ville. Ce petit lézard gris vit généralement dans les vieux murs, dans les interstices de pierre ou de béton. C’est un lézard d’allure classique, de petite taille, avec des pattes munies de doigts longs, fins et griffus. La Tarente de Maurétanie est un gecko à l’allure massive et trapue, ses doigts sont dotés de sorte de « ventouses » (qui lui permettent par exemple de monter le long d’une vitre à la verticale!), et son œil présente une pupille verticale, qui trahit ses mœurs nocturnes.
Montage Tarente signé

Le Saviez-vous ? La Tarente émet parfois de petits cris en période de reproduction ou lorsqu’elle est capturée. Un lézard qui parle !

Le Saviez-vous (2) ? On ne dit pas Tarente de Mauritanie mais Tarente de Maurétanie. C’est la Tarente des Maures, la Tarente du pourtour méditerranéen !


Photos : Matthieu Berroneau

 

Actualités

  • Aujourd’hui, j’ai vu… un gecko !?

    08 juillet 2021
      Oui, c’est possible ! Pour être plus précis, il s’agit de la Tarente de Maurétanie. Et cette information nous intéresse grandement. Avec Bordeaux Métropole, nous lançons un suivi de la ...
  • Bénévolat : aidez-nous à inventorier les mulettes

    05 juillet 2021
    Amateurs de grand air et de promenades en bordure de rivières, nous avons besoin de votre aide ! Pour développer la connaissance des mulettes, moules d’eau douce protégées et témoins de la qualité des...
  • Dès ce soir, Festival Territoires Sauvages #3 : la...

    02 avril 2021
    Que de rebondissements pour Territoires Sauvages ! Annulée l'an dernier en raison du début de la crise sanitaire, cette 3ème édition de notre festival nature se concrétise enfin et ça commence dès c...
  • Une belle avancée pour la protection des amphibien...

    11 février 2021
    Aujourd’hui, toutes les espèces de serpents de France ont enfin un statut de protection à la mesure de leur enjeu de conservation. Grâce à une mobilisation collective sans précédent pour ces espèces «...
  • Dernière ligne droite avant l'expo Sentinelles du ...

    21 octobre 2020
    Mise à jour du 02.11.2020 : les préparatifs continuent mais le Muséum étant fermé au public suite aux dernières annonces gouvernementales, il faudra patienter encore un peu... Nous ne manquerons pas d...
Joomla Templates by Joomla51.com